À travers le monde, en rollers

À l’origine, le collectif est né du périple compulsif de deux amis un peu fous qui, sous le nom de Roller Trippin, sillonnèrent la diagonale de Paris à Barcelone en trois semaines, rollers aux pieds.

Henry et Guegré dormirent chez quiconque leur offrait hospitalité et ce fut une expérience des plus mémorables. Fidèle au poste, Tanou supervisait le projet depuis Paris, dont il entretenait par ailleurs les rues en attendant le retour de ses deux acolytes.

La capitale est en effet tatouée de diverses traces de slides appartenant à la famille Trippin. Plus tard, Guegré et Tanou se lancèrent dans l’aventure australienne, puis canadienne. Toujours munis de leurs indécrottables roulettes et de leurs caméras embarquées. Témoignage de jeunesse, de fraternité, ou coup de génie, il y avait dès lors un parfum d’euphorie à l’idée de faire grandir le bébé.

Ils accueillirent alors Bliblip et Laloo, et avec eux l’on découvrit la Suisse, les Vosges, le Sud et la Corse. Si vous passez par les chemins qu’ils ont empruntés, respirez bien profondément car il y a dans l’air comme un vent de folie !

Actuellement en Guadeloupe, Guegré et Laloo marquent de leurs vigoureux coups de patins ces routes sous un soleil de plomb et le souffle incessant des Alizés. Le simple fait de les suivre sur YouTube vous forge un homme ! Ils sont un peu les Chouchou et Loulou du bitume, les Doudou et Choupette de SainteAnne.

Rider Trippin a ainsi parcouru plusieurs milliers de kilomètres à travers terres, villes et villages. Leurs caméras aux poings offrent des images aussi simples que drôles, touchantes que vertigineuses. Les rencontres vécues grâce à l’intrigue de cet art de vivre ont la saveur du naturel. C’est comme découvrir la cabane d’un pêcheur après avoir mangé des bâtonnets de poisson panés. Chacun y va de sa petite anecdote, transmettant sa philosophie et ses espoirs pour l’avenir.

Est-ce parce que Rider Trippin reflète l’idée de la liberté que les gens livrent ainsi à ses membres leurs plus profondes aspirations ? Ils sont comme les nouveaux chevaliers d’une quête du Graal pacifique et délurée, dont le mot d’ordre est la dérision. Leur soundtrack regorge de compositions musicales personnelles et d’inspirations extérieures, qui rythment leurs challenges à travers le globe. Ils ont à cœur de partager leur énergie avec le plus grand nombre, comme des petits lutins bouleversant la monotonie du monde.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s